Les outils : le wiki de campagne

Où Trajan vous fait part d’un retour d’expérience sur l’un des outils disponibles pour les MJs : les wikis.

Lorsque l’on fait jouer une campagne qui s’étale dans le temps, il devient important de tenir compte des différents personnages que les PJs rencontrent, des lieux qu’ils visitent, des rumeurs qu’ils entendent, etc… Parce que vos joueurs peuvent à tout moment, si le cadre de campagne le leur permet, tenter de reprendre de contact avec tel ou tel PNJ, parce qu’il leur avait paru sympathique, parce qu’ils lui avaient rendu service et veulent maintenant profiter du retour sur investissement… Souvenez-vous, dans l’un des premiers articles de ce blog, Maîtrisez Zen, nous vous expliquions comment tisser une campagne au fil de l’eau. Pour réaliser cela vous aurez besoin d’une chose : de la mémoire. Ou alternativement, des notes. Potentiellement, le temps passant, beaucoup de notes. Et quand on se retrouve avec des pages et des pages de notes peu ou pas remises en forme, cela devient inexploitable. D’où l’idée d’utiliser ce merveilleux outil, enfant de ce que l’on appelle le “web 2.0″ : les wikis.

“Un wiki est un site web dont les pages sont modifiables par les visiteurs afin de permettre l’écriture et l’illustration collaboratives des documents numériques qu’il contient. Il utilise un langage de balisage et son contenu est modifiable au moyen d’un navigateur web.” – Wikipedia

Wikipedia, justement, est le plus célèbre des wikis, mais il est loin d’être le seul. Vous en avez un pour chaque jeu vidéo, fondé par une communauté de fan, de DiabloWiki à CivilizationWiki, tout y passe. Comment un wiki peut-il vous aider à masteriser une campagne de jeu de rôle ? En d’autres termes : pourquoi je vous en parle ici ? Vous avez deux choix distincts : vous servir d’un wiki comme carnet de notes personnel, y notant secrets de campagne, PNJs que les joueurs que n’ont pas encore rencontrés, motivations des adversaires, détails sur les lieux comme le nombre de gardes de jour et de nuit, bref, faire tout ce que vous feriez sur un cahier, mais en ligne. Je ne vous cache pas que c’est surtout intéressant si vous avez un smartphone avec vous quand vous masterisez, ou une imprimante pour imprimer les pages qui vous intéressent avant la partie. L’autre possibilité est d’en faire un outil de partage d’informations entre vos joueurs et vous : habituellement, les joueurs prennent des notes pendant la séance. Si vous partagez les notes en ligne, vous pouvez assigner la tâche de la prise de notes à un joueur qui fera le travail pour toute l’équipe. Songez alors à changer de scribe à chaque séance, que ce ne soit pas toujours le même joueur qui s’en occupe. Ou laissez les joueurs décider entre eux, si l’un d’eux adore prendre des notes. La personne désignée sera également chargée de recopier tout ça dans le wiki. Ils y noteront d’eux-même les PNJs qu’ils ont rencontré, ce que cette rencontre a donné, les missions qu’ils ont effectué…

Je vais détailler une petite liste non exhaustive de choses qu’un wiki de campagne rend plus simple :

  1. Résumé de partie : Si un joueur a loupé la dernière séance, il lui suffira pour rattraper le retard de se rendre sur le wiki de la campagne de lire la page consacrée à la dernière aventure. Très pratique également pour que les joueurs se remettent dans le bain après une longue période sans séance.
  2. Liste des PNJs et des rapports qu’ils entretiennent avec les PJs : Bien souvent, vous serez amené à improviser un PNJ. Et il peut arriver que vos joueurs s’y attachent et se souviennent de lui alors que vous n’aviez pas pensé à prendre de notes sur lui en plein milieu de séance. Ou alors, vos PJs ont été odieux avec un bourgeois local, et quelques mois plus tard, celui revient pour se venger. C’est une excellente méthode pour faire “vivre” un cadre de campagne que de remettre des PNJs sur la route des héros, et de la faire agir en accord avec leur précédente rencontre. De plus, si vous demandez à vos joueurs d’entretenir cette liste, vous aurez un aperçu de la manière dont eux ont vécu leur rencontre.
  3. Inventaire de groupe : Les choses ont tendance à aller et venir très souvent dans l’inventaire de groupe. Et quand chacun note partiellement ce qui est censé s’y trouver, cela devient infernal. Une page web, éditable par tous, remédiera à ce problème. Je suis personnellement pour la confiance entre les joueurs et le MJ, mais sachez tout de même, si vous n’avez pas la chance d’avoir des PJs en qui vous avez confiance, que toutes les modifications sont tracées, si d’aventure un joueur sortait une cotte de mailles en mithral dont vous n’avez pas conscience de l’inventaire de groupe.
  4. Écriture de scénario : Baladez-vous dans votre wiki, et laissez venir les idées. Peut-être que retomber sur la page du grand méchant de l’arc précédent vous fera penser qu’il n’est peut-être pas mort, après tout, et qu’il pourrait faire un retour fracassant qui ne manquera pas de surprendre vos joueurs ! Je reviendrais dans un autre article sur d’autres possibilités offertes par les wikis en matière d’écriture de scénario.
  5. Référence en cours de partie : Si vous disposez d’un accès à internet discret (smartphone, ordinateur portable derrière votre écran…) pendant vos parties, rien ne vous empêche de mettre les caractéristiques des adversaires de vos PJs en ligne, de manière à ne pas avoir à ouvrir le bestiaire à chaque fois que vos joueurs croisent un zombie, ou à avoir des tonnes de fiches.
La dernière question qui se pose est : comment se procurer un wiki ? C’est très simple, il suffit d’avoir un hébergeur (je suppose que Free permet toujours d’héberger gratuitement des sites Web) et d’installer un wiki sur cet espace perso, ou alors vous pouvez me demander, après tout j’ai pas mal de place libre sur le serveur qui héberge Ludilogie, je peux très bien héberger quelques wikis. Si vous parlez un peu anglais, vous pouvez également utiliser ObsidianPortal, un site qui fait tout ce dont je viens de parler, mais en mieux, puisqu’il a été développé spécialement pour entretenir des wiki de campagne :
  1. vous pouvez créer autant de campagnes que vous le voulez, chacune disposera de son propre wiki (limité à 2 avec un compte gratuit, illimité avec un compte payant : 3.33$ par mois)
  2. chaque wiki est assorti d’un micro blog, format plus adapté au résumé de partie, où vous pouvez référencer des pages du wiki
  3. le wiki est divisé en trois parties distinctes, pour plus de clarté : personnages, items, wiki (pour tout le reste), avec en plus un onglet pour les cartes, un forum, et un calendrier pour prévoir les parties.
  4. chaque article dispose d’une partie “MJ seulement”, invisible pour les joueurs
  5. si vous êtes prêts à vous offrir un compte payant, vous pourrez profiter de notifications par mail, campagnes illimités, et une fonctionnalité vraiment pratique : partager des informations entre le joueur et le MJ
Pour bénéficier de tout ça, seul le MJ doit créer un compte (gratuit). Je suis moi-même en train d’utiliser ObsidianPortal sur une campagne de Shadowrun où je ne suis que simple joueur, que vous pouvez visiter si le cœur vous en dit : http://www.obsidianportal.com/campaigns/sr-emergence, et un wiki personnel sur une campagne de ZCorps où j’ai deux tables qui pour l’instant n’interagissent pas, mais je compte m’amuser à réutiliser des PNJs dans les deux tables.
Si vous êtes convaincu, n’hésitez pas à me demander de vous monter un wiki, c’est vraiment facile et rapide, et si vous voulez en installer un vous même chez Free ou ailleurs, je peux vous aider aussi (et si d’aventure vous le faites, vous pouvez rédiger un tutoriel que je mettrai en ligne ici pour en faire profiter les autres).
À bientôt dans la Wikisphère.
  1. Personnellement j’ai un blog de campagne pour présenter le monde, les options de classes, les background des PJs et PNJs principaux et les résumés de partie… Et un forum dédié au roleplay (dans le meilleur des cas), aux questions de règle et autres marchand (ce qui économise du temps de jeu pendant les parties), et globalement ça fonctonne bien. Le wiki à l’air interessant, à refaire je penses que je l’utiliserais, mais j’ai l’impression que le forum est plus pratique pour la partie “échanges et convialité”.

    En tout cas avoir un support pour faire vivre la campagne en dehors des parties et permettre aux joueurs d’avoir le plus d’info possibles sur l’univers de campagne et les règles c’est chronophage, mais ça vaut le coup.

  2. Le wiki est vraiment un bon outil.
    Etant assez adepte de roll20 pour faire des parties en ligne, ce wiki est assez simple. Le système même du site permet de faire ça (dans une certaine mesure). On a pas la trace des scénarios en écris via des résumés, mais tout les éléments avec lesquels les joueurs ont interagit est conservé. Je garde ainsi toute les maps créée, les villes etc… Mais aussi les PNJ/monstres etc… Les documents, livre de sort etc…

Reply to Odran ¬
Cancel reply


NOTE - You can use these HTML tags and attributes:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>